Bienvenue sur le forum des Coeurs Ardents, la célèbre guilde des Larmes Du Chaos.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Repos forcé

Aller en bas 
AuteurMessage
Siltarane
Ancien Membre
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Grade & Guilde : Non guildée
Race : Humains
Royaume : Domaine Arckanta
Date d'inscription : 08/03/2006


Classe:

MessageSujet: Repos forcé   Mar 15 Aoû - 22:48

Un feu de camp, puis plusieurs s'allument, illuminant la nuit au son du crépitement du bois sec. Les tentes se dressent une à une dans le silence. L'épuisement se lit sur le visage des chevaliers Homine, qui s'affairent tant bien que mal à l'établissement du campement. Un peu plus haut, deux silhouettes observent le peu d’homme encore debout, une trentaine que les dieux ont épargnés.

- Beaucoup de blessés parmi eux, la nuit aura raison des plus affaiblis...soupire un homme aux rides prononcées et àl'imposante stature, le regard rivé sur le camp.
-Je sais... nombres d'entre eux ont quitté Gharne avec tant d'éclat dans leur yeux, et maintenant... que reste-il de cette lueur?

L'allégresse remplie la voix de la jeune femme, assise près d'un arbre. Une légère brise amène à leurs oreilles les appels d'un jeune sergent qui d'une main leur fait signe de le rejoindre.Se relevant en vitesse, Siltarane s'empresse de redescendre, le général ne tarde pas à la rejoindre auprès du sergent de garde appelé « casque d'acier par ses compagnons d'armes »


-Général, Dame Siltarane, Gregor est au plus mal, il m'a fait vous quérir auprès de lui.
Dit-il d'une voix tremblante.

-Montres moi sa tente, vite!

Les trois silhouettes se dirigent avec hâte en direction d'une grande tente.A l'intérieur un groupe de soldat se tiennent autour d'un jeune homme en proie a de violente douleur, le général d'une voix rauque leur prie de s'écarter, s'exécutant le groupe se disperse pour laisser passer leur chef et son subordonné. Siltarane s'approche du jeune homme, pose la main sur son front tout en sueur.

-Gregor, je suis là, tout va bien se passer... Elle se retourne subitement cherchant du regard le medcin

- Mais où est Yardyl? Pourquoi n'est-il pas auprès de... A ce moment le battant de la tente se relève laissant apparaître Yard, tenant une bassine remplie d'eau...

-Je suis là, il faut que je vous dise, Gregor est grièvement blessé... je pensais pourvoir sauver sa jambe mais la flèche a traversé l'articulation, et ces derniers jours sans soins adaptés, elle s'est infectée, ainsi que son sang...je...

-Que veux tu dire? Va t il mourir, ce n'est pas possible, il est si vigoureux... protesta t-elle accablée

-j'ai bien peur que..., cela dépasse mes compétences, il est entre les mains des Dieux à présent... Je suis désolé ajouta il fébrilement.

Siltarane, regarda Gregor, il lui semblait se reposer paisiblement, le visage blême, elle prit un linge humide qu'elle passa sur le front du jeune garçon, elle murmura:

-Gregor! Ne me laisse pas, petite canaille sois fort, je t'en supplie... avant de s'effondrait en larmes la tête entre les bras. Subitement une main vint se poser sur la sienne, Gregor la regarde les yeux à demi clos, séchant ses larmes, elle relève la tête, étreignant la main du jeune garçon

- Gregor...

- vous êtes là...si vous saviez comme je suis heureux, je vois une lumière plus belle encore que celle du soleil...ils viennent me chercher. Un large sourire se dessine sur ses lèvres, ses yeux se referment lentement...

Siltarane tente de le sortir de son sommeil, avant de comprendre qu'il est déjà bien loin, que la mort déjà l'emporte dans son royaume

-Gregor, pardonnes moi... c'était ton rêve, menés cette bataille, elle est tienne pour toujours...

Les rayons du soleil percent progressivement la masse compacte des nuages, siltarane assise près d'un feu ou seules quelques braises brûlent encore, n'avait pu trouver le sommeil, se remémorant le visage gai de Gregor, même lorsque la mort avait accoster en son port, il garda se sourire qu'elle lui connaissait, toujours prêt pour une nouvelle aventure. Elle l'avait vu se battre avec bravoure lorsque plusieurs ennemis s'étaient rués sur lui... Maniant l'épée, plus lourde que lui, avec une aisance étonnante. Il avait sa mère si jeune qu'elle l'avait protégé comme elle le pouvait de la dureté des jours difficiles.

Un homme vient s'asseoir à ses cotés, lui tendant une tasse de café qu'elle accepte d'un hochement de tête. L'homme arbore une armure aux reflets argentés, qu'il avait sûrement pris soin de nettoyer de toutes traces précédemment.


-qu’allons nous faire a présent...

- Et bien, Vigor, ils nous faut prendre du repos, ici nous serions tranquille si l'on dérange point, le moral de beaucoup est au plus bas j’espère qu’un évènement sera leurs redonner cet entrain qu’ils ont montré durant la bataille....

-Oui, j’en suis sur ne vous faites donc, nul soucis que ceux qui vous tracassent déjà, vous n’êtes pas seule...les chevaliers d’Homine vous ont suivi jusqu’ici car cela leur semblaient juste et nous savons que vos décisions seront murement réfléchies.

- Merçi, Vigord, lui dit-elle un sourire furtif aux lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Repos forcé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dionée au repos,mais fleuri!
» Musella lasiocarpa, en repos même en zone 10
» repos hivernal
» sarracenia leuco qui sort (enfin) de son repos hivernal! et oui ^^
» une aire de repos?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Coeurs Ardents :: Madrona :: Les Plaines-
Sauter vers: